Mouton ou berger ?

Savoir décrypter l'information, identifier les fake news et les théories du complot.


Mercredi 01 mai 2019
10h30 à 12h
/ 13h30 à 15h

 

Jeudi 02 mai 2019

10h à 11h30

 

 - Atelier destiné aux adolescents de 15 à 18 ans.

 

On dit souvent que les réseaux sociaux sont inhumains… mais ne devrait-on pas plutôt se poser la question sur la part d’humanité que l’on met dans l’utilisation de ces espaces numériques..? Dans une société qui à tendance à se durcir, il semble y avoir de moins en moins de place pour la tolérance et l’acceptation de nos « différence »… que cela soit par rapport à nos croyances, notre orientation sexuelle, notre genre, ou encore nos habitudes alimentaires… les réseaux sociaux induisent et permettent une expression non filtrée et directe de l’émotionnel et l’irrationnel. Parfois pris en otage par quelques minorités d’individus stupides (au sens littéral du terme), ces plateformes sont instrumentalisées pour donner corps à la rumeur, propager et amplifier de fausses informations et des théories du complot… transformant, de fait, ce fantastique « connecteur social » en un outil de propagation de la haine et du rejet de « la » différence, une sorte de caisse de résonance à toutes les formes de discrimination…

 

Il faut être conscient que pour exister, les théories du complot, ou les expressions haineuses qui parfois en découlent, ont besoin d'être nourries et relayées. Que l'on critique (commente) ou que l'on soutienne (like ou partage) ce que l'on voit s'afficher sur nos plateformes sociales, on y apporte une forme de contribution et d'amplification. Il est donc important de se questionner sur notre part de responsabilité et notre participation à ces mouvements de foule numériques, alors que l'on a le moyen d'aider à les stopper d'un simple clic...

 Animateur: Stéphane Koch, Digital Faciliter coach “Connecting dots between human and Technology“.

 

 BiographieStéphane Koch est spécialisé dans une utilisation maitrisée des réseaux et médias sociaux, la gestion de la réputation sur Internet, ainsi que sur l'analyse critique et la sécurité de l'information.  Stéphane Koch est aussi formateur et expert pour, entre autres, l'Institut de lutte contre la criminalité économique (ILCE), le SAWI (Academy for Marketing and Communication), l'EESP (Haute école de travail social et de la santé), IFFP (Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle), ARPIH (Association Romande pour le Perfectionnement du Personnel d’Institutions pour Handicapés).

La créativité pour déconstruire les préjugés

Mercredi 01 mai 2019
16h30 à 17h30


- Atelier destiné aux jeunes de 7 à 15 ans.

Venez partager avec vos enfants un moment privilégié de création et de réflexion. Un atelier basé sur les images et les mots, destiné à mieux comprendre le phénomène de la discrimination. Cette activité créative permettra aux jeunes de réaliser qu’ils ont chacun leur identité et de comprendre que la diversité est une richesse. En binôme avec vos enfants, vous serez amené à réfléchir sur le phénomène des stéréotypes et des préjugés.

En tirant au hasard un papier contenant un mot ou une image évoquant la discrimination ou une situation discriminatoire, vous devrez soit dessiner si vous avez tiré un mot, soit écrire une phrase ou un texte si vous avez choisi une image. Un pédagogue et deux dessinateurs de bande dessinée vous aideront dans cette tâche.

 

Une opportunité pour vos enfants d’illustrer par des dessins et des textes leurs sentiments sur les préjugés et leurs idées pour les combattre. Imagination et création leur permettront de développer leur réflexion. Cet atelier se veut un espace de liberté et de convivialité. Il respectera le rythme de chacun afin de stimuler au mieux la créativité de vos enfants. La durée de l’atelier s’adaptera donc à leurs besoins. Venez nombreux découvrir un nouveau moyen de partager et vous exprimer en famille !

Stéréotype, préjugé et discrimination

Jeudi 02 mai 2019

11h45 à13h15 / 14h00 à15h30

 

 

- Atelier destiné aux jeunes de 12 à 15 ans.

 L’atelier commence par une activité brise-glace. Celle-ci a pour but d'introduire la thématique en faisant prendre conscience à chacun∙e que nous avons toutes et tous des préjugés sur le monde et les autres. Ensuite, une autre activité dynamique vise à faire saisir aux élèves ce qui est éprouvé par les personnes souffrant de discrimination. Après ces activités, une partie de discussion est prévue pour que chacun∙e puisse comprendre la différence entre les stéréotypes, les préjugés et leurs liens avec la discrimination. Puis, le lien avec les droits humains est établi, en faisant référence à ce qui a été vécu lors des activités précédentes. L’accent est mis sur la manière dont ces droits nous protègent contre la discrimination. Enfin, les élèves sont amené·e·s à identifier des façons de lutter contre la discrimination au quotidien et découvrent le travail ainsi que les possibilités d'actions avec Amnesty International. Cette partie offre aux élèves la possibilité d'agir de manière volontaire et quotidienne et de concrétiser leurs apprentissages.

Animateurs: Amnesty International

 

L’engagement d’une lycéenne juive pendant la guerre


Vendredi 03 mai 2019
10h à 11h30
/ 14h à 15h30


 - Atelier destiné aux élèves de 11 à 13 ans.


 L’atelier retrace l’itinéraire d’une résistante juive. Les participants observent les diverses formes d’engagement, de la défense d’une culture au  sauvetage des enfants. Des objets et des documents d’archives aident à mieux saisir les enjeux de cette résistance plurielle. Nous insistons sur la  participation des enfants en abordant les points suivants :


•L’immigration et l’intégration des Juifs d’Europe de l’Est
•Donner une/des définition(s) du judaïsme
•Vie quotidienne sous l’Occupation
•La mise en place progressive des lois d’exclusion
•Les différentes formes de résistance
•Le sauvetage des enfants
•La fabrication de faux papiers
•Le passage de frontières (Suisse et Espagne)
•Les Justes


 Animatrice: Eloïse Véronési, Médiatrice culturelle et animatrice d'ateliers pédagogiques au Mémorial de la Shoah.

 Biographie:

Tour à tour enseignante, formatrice et guide-conférencière, Eloïse travaille habituellement à Paris avec le Mémorial de la Shoah, le Musée Guimet ou encore le Musée du Louvre. Elle sillonne aussi la banlieue parisienne pour aller à la rencontre des écoles éloignées de la capitale française. Diplômée de l’Ecole du Louvre, elle y forme maintenant les futurs médiateurs tout-terrain qui sauront bientôt eux aussi échanger avec passion et pédagogie avec tout type de public.

Les ateliers de dessin:
Dessiner pour vaincre les préjugés


Les ateliers de dessin ont lieu pendant toute la durée du Salon du livre :


Mercredi 01 mai 2019
10h30 à 11h30 /11h30 à 12h30 / 13h30 à 14h30 /
15h à 16h


Jeudi 02 mai 2019

11h à 12h / 12h à 13h / 15h à 16h / 16h30 à 17h30


Vendredi 03 mail 2019

11h à 12h / 12h45 à 13h45 / 16h30 à 17h30 / 18h à 19h


Samedi 04 mai 2019
10h30 à 11h30 /13h à 14h / 16h à 17h


Dimanche 05 mai 2019
10h30 à 11h30 / 13h à 14h / 16h30 à 17h30


 

 

 -Atelier destiné aux adolescents de 8 à 17 ans.


 Utilisant comme base de travail l’album « Préjugés – histoire de l’antisémitisme à travers les âges » (éd. CICAD 2011), cet atelier est ouvert aux  élèves entre 8 à 17 ans. L’atelier « Dessiner pour vaincre les préjugés », est l’opportunité pour les élèves d’illustrer par des dessins et des textes  leurs sentiments et leurs réflexions sur les moyens de combattre les préjugés antisémites. Cette réflexion est conduite par deux dessinateurs,  Franck Dumouilla et Gilles Calza. Cet événement nous permet d’intensifier notre travail éducatif auprès des jeunes et de les sensibiliser aux valeurs de respect et  de tolérance.


 Le projet pédagogique comprend deux axes :


•Une réflexion générale sur le phénomène de la discrimination. Les élèves sont amenés à réfléchir sur le phénomène des stéréotypes et des  préjugés, et notamment, ceux amenant à l’antisémitisme. Trame de toute classification ou volonté de classification des êtres et des choses, il s’agit  de les distinguer l’un de l’autre et de voir ce qui les sépare et ce qui les unit. Prendre conscience de la complexité de l’individu permet de  comprendre que dans une société démocratique, il n’est pas normal d’accuser quelqu’un d’être différent. L’élève est ainsi conduit à développer une  prise de conscience concernant sa propre formation identitaire ainsi que sa morale personnelle.


•La réalisation d’une bande dessinée permet aux initiés de réfléchir à une problématique actuelle par le biais d’un exercice ludique et créatif. Les  élèves recevront chacun un début de planche de bande dessinée à compléter. Imagination et création leur permettent d’inventer une histoire et de  développer leur propos. Les deux artistes les aident dans l’élaboration du scénario et du dessin de leur bande dessinée qu’ils emportent avec eux à  la fin de l’atelier.


 Biographie: Franck Dumouilla est un dessinateur et scénariste de bandes dessinées. Il contribue à plusieurs ouvrages collectifs et donne des cours  de BD pour les enfants, adolescents et adultes. En mars 2000, il publie «Comme un vol de Flamants» aux éditions Pointe Noire. En janvier 2003, il  réalise Le 36ème Juste, série en trois tomes, aux éditions Paquet. Actuellement Franck travaille sur un projet d’album qui paraîtra en 2017.

 

Gilles Calza vit et travaille à Genève. Graphiste de formation, dessinateur publicitaire, illustrateur de livres pour enfants («Top l’imprudente», «L’histoire de Léon et Myrtille») et professeur de dessin dans une école privée, il est l’auteur de «Je vous conte fleurette?» aux éditions Terre&Nature.

Initiation à la calligraphie hébraïque

 

Samedi 04 mai 2019

10h30 à 12h


   Dimanche 05 mai 2019
10h30 à 12h


 

 

 -Atelier destiné aux enfants dès 10 ans


 La calligraphie est l’art de former les caractères d’écriture de façon harmonieuse et élégante. Nous découvrirons l’alphabet hébraïque, en traçant  les lettres dans leur structure faite de pleins et de déliés. Nous expérimenterons l’importance de la posture et celle de la respiration qui conduit le  tracé avec aisance. Nous donnerons vie aux lettres et aux mots sur le papier, pour la plus grande joie de tous. Cet atelier d’initiation s’adresse à tout public, à partir de 14 ans, connaissant l’hébreu ou non.


 Animatrice: Shinta Zenker, calligraphe et enseignante.

 Biographie: Shinta Zenker, diplômée de la Faculté des Arts Plastiques, est calligraphe et peintre. Elle pratique et enseigne la calligraphie hébraïque et latine à Paris et en Suisse, comme voie de réalisation. Elle expose ses tableaux depuis 1987. C’est dans la poésie, la musique et dans les textes  sacrés de différentes traditions, notamment la Kabbale, que Shinta Zenker puise son inspiration. Sa recherche autour des lettres latines et  hébraïques, relie signes et traces, gestuelle et symbolique, souffle, énergie et vibrations. Ses oeuvres nous invitent à entrer dans un univers où le  mouvement, les couleurs et les ors révèlent le mystère des mots. Shinta Zenker a créé une calligraphie gestuelle où le corps trace les lettres dans  l’espace. Elle a co-créé le spectacle « Musicalligraphie » qui réunit sur scène musiciens et calligraphes de traditions hébraïque, latine et arabe.
 Avec Shinta Zenker (www.zenker.fr)

Conte pour enfants


Dimanche 05 mai 2019
15h à 16h


 

 

 - Pour les 4 à 8 ans


 Le temps d’une après-midi, les plus petits sont invités à écouter deux contes qui abordent les thèmes de la différence et la connaissance de l’Autre.  Les contes seront suivis d’un goûter réservé aux enfants.


 Animatrice: Sabina Fracheboud, conteuse.